Archives pour la catégorie Installation

Oh Apidés…

Carte postale sonore réalisé pour l’exposition du centre régional de découverte de la biodiversité des pays de la Loire.

De l’intérieur d’une cavité où elle se loge, les sons amortis venant de l’extérieur se font légèrement entendre. L’abeille  sauvage sort et s’envole. Au début de son parcours un monde de jardin en milieu urbain, animés par l’activité humaine. Notre abeille sort petit à petit de cette zone pour explorer le monde périurbain et progressivement les sons de natures sont de plus en plus purs, moins pollués.

Elle rencontre alors d’autre insectes pollinisateurs, se pose, s’arrête, écoute. L’abeille entonne alors une chanson accompagnée par les autres insectes, la nature tout entière se met à chanter.

Ô apidé est une création sonore dont la forme exploite les notions de paysages sonores et de traversées des espaces à travers le point de vue de l’abeille sauvage

Centre Beautour : Lien vers l’exposition

Oh Apidés

 

Détroit

Installation video réalisé par Steve Faigenbaum

«Detroit is not dead, Detroit is not dead », scandait récemment une petite foule assemblée sur les lieux de Packard Plant, l’ancienne usine de montage de Packard Motor Car Company, emblème mythique de Motown City, désaffectée depuis 1960. Bien avant que le tout récent plan de reconstruction de la ville ait été annoncé, « the D » a été investie et repensée par des habitants, des artistes, ceux qui se disent « Parts of the City ».

D’anciennes usines deviennent résidences d’artistes, un commissariat de police une galerie, des maisons abandonnées se reconvertissent en studio d’enregistrement high-tech, un théâtre devient parking, tout un quartier désaffecté revit par la customisation des rues.

Au milieu des ruines, du froid et de l’absence totale de service public, la vie s’est organisée. Le Do It Yourself s’y est développé sous toutes les formes : fermes urbaines communautaires, soup kitchen, mise en place d’éclairage de nuit autour d’un voisinage, nouvelles formes de design à partir de matériaux de récupération… Peu à peu, la ville revient à la vie : nouveaux restaurants, galeries, construction d’un tram, d’un centre commercial, boutiques hypes, ambitieux projets d’urbanisme… La Renaissance de Détroit ne serait-elle toujours qu’une utopie? À Lille, Détroit occupera la Gare Saint Sauveur.

Installation video sur 6 écrans et 11 haut-parleurs

Durée : 26 min

  • Montage son
  • Mixage sur site

Site de l’exposition

RENAISSANCE FLYER